AZAS, commune rurale en Haute-Garonne "Qui va a Azas ne torno pas"

logo du site
  • AZAS, commune rurale en Haute-Garonne

Accueil du site > Découvrir Azas > Présentation générale

Présentation générale

Azas, village de Haute-Garonne limitrophe du département du Tarn, fait partie du Pays de Cocagne qui tient son nom de la richesse apportée à la région par la culture du Pastel.

Situé entre le Frontonnais, le Gaillacois et le Lauragais il appartient à la communauté de communes du "Tarn Agout" et à la région Midi-Pyrénées.

Les Azassiens et Azassiennes vivent sur une superficie cadastrale de 1283 hectares, la commune s’étend du nord au sud sur une surface de 4500 m (plateau) et d’est en ouest de 5000 m (terrain valloné), a une moyenne d’altitude de 200 mètres. Au dernier recensement en 2012, la population était de 579 habitants.

La commune est entourée au nord par la ville de Saint-Sulpice la Pointe et les villages de Lugan à l’est, Garrigues au sud-est, Montpitol au sud et Roquesèrière à l’ouest. Plus loin Toulouse est à 20km et Albi à 50km.

Le bourg ancien installé en ligne de crête surplombe un vallon où coule le ruisseau de la Mouline (Sieurac) bénéficiant côté sud- ouest d’un magnifique panorama en direction de Montpitol et Verfeil. Le versant nord nous permet d’apprécier une très belle vue sur Montjoire et Saint-Sulpice dont on peut voir l’église éclairée, la nuit venue.

On trouve à l’est des terres argilo-siliceuses contenant beaucoup de graviers. Les terres du sud et de l’ouest contiennent beaucoup d’argile mélangée avec du calcaire. Tout le sous-sol est formé de strates d’argiles entremêlées de dépôt de grés molasse. La plus grande partie du territoire de la commune est destiné à la culture des céréales (blé, avoine, maïs, tournesol). Les essences de bois que l’on trouve sont principalement le chêne, le peuplier, l’orme et le saule.

Depuis la route de Montpitol, cette implantation particulière nous offre une vue très caractéristique d’Azas, un glacis ou se découpe d’est en ouest le château, le bourg ancien et plus loin l’église Saint Martin et le Castelfort.

— 



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF